Admirer le ciel sous une belle verrière de toit

La verrière de toit des vérandas d’aujourd’hui

Pour profiter de l’environnement extérieur, rien ne vaut une véranda à verrière de toit pour contempler la vue qu’offre cette nouvelle pièce à vivre.

veranda verriere

Il existe différents types de vitrage pour les extensions de maison, à savoir :

– Le double : formé de 2 parois de verre feuilleté emprisonnant un vide d’air rempli par un gaz lourd (argon ou krypton) destiné à optimiser l’isolation. L’épaisseur des verres est choisie en fonction de la surface du vitrage et du degré de pente du toit. Elle est également prévue pour supporter une charge statique ou dynamique induite par la neige, le vent et le poids de la toiture. Ce modèle présente une épaisseur de 20 à 40 mm. De plus, les dispositifs auto nettoyants permettent de le conserver propre sans prendre de risque. C’est le plus utilisé pour les verrières de toit.

– Le triple : composé de 3 parois de verre retient 2 espaces remplis de gaz. Sur ces modèles, l’épaisseur de la vitre sera de 36 à 54 mm. Plus performant que le précédent, il est cependant, beaucoup plus cher aussi, mais restituera une température ambiante idéale à l’intérieur de votre installation, hiver comme été.

Pourquoi choisir une verrière de toit ?

C’est l’installation la plus esthétique et qui garantit de plus une excellente luminosité. Une véranda à verrière de toit aura un superbe cachet, contrairement à l’installation en polycarbonate par exemple.

Les industriels verriers réussissent, aujourd’hui, à rendre ce matériau capable d’offrir un maximum de confort et de sécurité dans les vérandas. Par rapport au verre ordinaire, des progrès ont été faits au niveau des transferts thermiques. Même si ses capacités ne dépassent pas celles des panneaux isolants, ses déperditions de chaleur sont extrêmement faibles.

La masse importante du verre en double ou triple vitrage atténue naturellement les nuisances sonores extérieures et les bruits d’impacts de pluie en atteignant des niveaux de réduction acoustique exceptionnels.

Ces verres protègent les couleurs du mobilier de votre pièce à vivre,  en offrant un rejet maximum des ultra-violets.

Les inconvénients d’un toit de verre

Un vitrage de qualité est un investissement de départ conséquent car le verre reste le matériau le plus coûteux. Cette dépense est cependant nécessaire pour s’assurer d’un vitrage qui répondra aux exigences d’économies d’énergie, d’isolation thermique, phonique, de luminosité et de sécurité. Il est par ailleurs un matériau très lourd qui nécessitera une structure porteuse très robuste.

Pour plus de renseignements et de conseils d’achats, n’hésitez pas à contacter un professionnel.




VOTRE DEMANDE DE DEVIS GRATUIT